Radio

[…] Je descendis dans le métro. Je me rendais à la radio. J’avais accepté de parler, seul dans une pièce close, les opérateurs de l’autre côté d’une vitre. Seule précaution : leur tourner le dos et aucun bruit. Une illusion d’être chez moi, dans ma pièce, et d’appuyer sur le bouton. Dans le train (avant de croiser l’enfant aveugle), j’avais noté quelques mots. Rarement des phrases, pour y chercher un appui en cas de panne. Je voulais arriver, aller au studio, serrer quelques mains, m’asseoir et démarrer. Tout était dans ce démarrage. Je posai ma montre sur la table, mon carnet ouvert et je levai un bras pour l’enclenchement.

Ça va commencer. Je vais m’ouvrir. Je dois et je veux. Pas parler, mais dire, comme si c’était important. Faire attention, m’approcher, sauter.

Les phrases venaient. Courtes. Il y eut un déclic, ma voix me tractait. J’oubliai où je me trouvais. Je ne butais pas, ne cherchais pas mes mots, ne regardais pas le carnet. Mon seau descendait dans le puits. Je donnais de l’air aux mots. Des inconnus sortaient. Je ne prenais aucun recul. Je venais de toucher un point, resté vivant, des années en arrière. Le temps était un faisceau lumineux éclairant, balayant, m’entraînant, m’enfonçant. La mère de l’enfant aveugle passa près du micro. Sa bouche avalait mes mots. Elle portait des lunettes noires.

La tringle sur laquelle était fixée le micro était blanche aussi.
Ce fut sans hésitation. J’avais levé mon bras.

Fred Deux / Continuum, Journal 1999 / André Dimanche Éditeur.


Un entretien avec Jean Douassot diffusé le 17 novembre 1958 à l’occasion de la parution de La Gana. Émission Compartiment réservé.

Roger Grenier s’entretient avec Jean Douassot et Maurice Nadeau à l’occasion de la parution de La Gana aux éditions Julliard en 1958.


Un entretien entre Fred Deux et Michel Camus diffusé le 19 novembre 1985 (émission Agora, sur France Culture, comme l’ensemble des enregistrements proposés ici) à l’occasion de l’exposition intitulée Les demeures de l’être à la galerie Jeanne Bucher.


Monsieur mon double, une série de cinq entretiens entre Fred Deux et Michel Camus. Comment devient-on créateur ? est le thème de ce premier entretien. Diffusion le 6 juillet 1986.


Deuxième entretien : Le devenir de l’œuvre . Crises et mutations. Diffusion le 13 juillet 1986.


Troisième entretien : Finalité de l’art. Diffusion le 20 juillet 1986.


Quatrième entretien : Lettres à mon double. Diffusion le 27 juillet 1986.


L’œuvre écrit de Jean Douassot / Fred Deux est le thème de ce cinquième et dernier entretien. Diffusion le 1er août 1986.


Michel Camus fut le premier promoteur de l’œuvre de Fred Deux sur France Culture. Ayant eu connaissance des cassettes que Fred enregistrait depuis 1963, il en proposera des extraits sur la chaîne durant les étés 1988 et 1989 sous le titre Fred Deux et son double : les vingt-cinq premières cassettes, montées en quarante-huit épisodes d’une durée de quinze minutes chacun.


Alain Veinstein reçoit Fred Deux à l’occasion de la parution du livre Sous la mémoire aux éditions André Dimanche. Une émission diffusée le 4 juillet 1989.


Un entretien avec l’artiste à l’occasion de son exposition rétrospective à la Chapelle de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris. Émission Les arts et les gens du 29 janvier 1990.


Le magazine « Peinture fraîche » – consacré à l’actualité de l’art et présenté par Jean Daive en collaboration avec Philippe Dagen et Christian Caujolle – propose un entretien avec Fred Deux à l’occasion son exposition à la galerie Thessa Herold. Une émission diffusée le 12 novembre 1997


Alain Veinstein s’entretient avec Fred Deux à l’occasion de la réédition de La Gana , de la publication de Terre-mère (journal des années 1997-1998) et de À vif,  un coffret de vingt-quatre disques, correspondant aux vingt-cinq premières cassettes de l’autobiographie parlée de l’artiste, le tout aux éditions André Dimanche. Il s’agit de la première émission (Du jour au lendemain) d’une série de cinq, consacrée à cet auteur. Celle-ci a été diffusée le 18 mai 1999.


Deuxième émission, diffusée le 19 mai 1999.


Troisième émission, diffusée le 20 mai 1999.


Quatrième émission, diffusée le 21 mai 1999.


Cinquième et dernière émission, diffusée le 22 mai 1999.


Fred Deux poursuit son autobiographie parlée à l’aide d’un nouvel outil : la radio. L’écho est une improvisation diffusée le 27 octobre 1999 dans le cadre de l’émission de Alain Veinstein Surpris par la nuit.


À cette époque là est la première d’une série de trois improvisations produites par Jean Couturier. Elle est diffusées le 8 mars 2000 dans le cadre de l’émission Fiction 30


L’improvisation Dans les bois a été diffusée le 9 mars 2000.


L’improvisation Au bout du monde a été diffusée le 9 mai 2000.


La vie, les yeux ouverts est une improvisation diffusée le 9 février 2001 dans l’émission de Alain Veinstein Surpris par la nuit.


Le 10 avril 2001, Pierre Assouline – dans l’émission Première édition – reçoit Fred Deux à l’occasion de la parution de Continnum son journal de l’année 1999 et de l’exposition J’imagine, je cherche que lui consacre la Galerie Margaron.


Fred Deux : raison de plus est le titre donné à cet entretien entre Alain Veinstein et Fred Deux diffusé le 21 mai 2001 dans l’émission Surpris par la nuit. C’est là aussi la parution de Continuum qui est prétexte à cette rencontre.


Du 10 avril au 14 juin 2004, une exposition (L’Alter ego) se tient au sein de la galerie d’art graphique du Centre Pompidou. Marc Voinchet et Fred Deux s’entretiennent dans la deuxième partie (23ème minute) de ce Tout arrive diffusé le 26 avril 2004.


Alain Veinstein reçoit Fred Deux à l’occasion de la parution de Entrée de secours, son journal des années 1999-2003 paru aux éditions Le Temps qu’il fait. Un Du jour au lendemain diffusé le 2 juillet 2007.


Alain Veinstein s’entretient avec Fred Deux, à l’occasion de la parution de son dernier livre, Traits d’union (éditions L’Atelier des brisants), catalogue d’une exposition à la Galerie Margaron.


Fred Deux : Le silence de la cave. Premier d’une série de cinq entretiens entre Fred Deux et Catherine Pont-Humbert dans cadre de l’émission À voix nue. Diffusion le 15 septembre 2008.


Faire venir les choses qu’on porte en soi . Deuxième entretien, diffusé le 16 septembre 2008.


Il y a du frère entre écriture et dessin. Troisième entretien, diffusé le 17 septembre 2008.


L’esprit des lieux. Quatrième entretien, diffusé le 18 septembre 2008.


Les pieds dans la boue. Cinquième et dernier entretien entre Fred Deux et Catherine Pont-Humbert dans cadre de l’émission À voix nue. Diffusion le 19 septembre 2008.